dimanche 3 janvier 2016

Objectif 2017 : bac de français

Moi - Avant, dans le nord, j'entendais des trucs du genre : "Faut que je le fais".
Robin - A Lyon, ils ne parlent pas comme ça.
Moi - Non. Ici, on dit : "Faut que j'y fasse".
Robin - Avec la double culture, on va dire : "Faut que j'y fais" ?
Moi - Chiche...

mercredi 23 octobre 2013

déménagement et cubage

Bientôt, je pars moi aussi sur Lyon rejoindre tout le monde. Alors pour bien choisir mon camion je calcule mon cubage.

calculer le cubage de ses meubles

Mouais... ça faiiiiiiiiit... 14 m3.

dimanche 8 septembre 2013

Géo très perso

Bao - Tu te rappelles quand on est allés à la piscine à Lyon ?
Moi - Euh non.
Bao - mais si ! la piscine !
Moi - Nous ne sommes pas encore allés à la piscine à Lyon...
Bao - Non ! C'était l'AUTRE Lyon !

vendredi 30 août 2013

Météo

Robin - Maman ! Viens voir ! On dirait que le ciel a été colorié sur photoshop !

Blandine - Tu connais la différence entre la pluie d'ici et la pluie du nord ? Ici, elle s'arrête.

mercredi 24 juillet 2013

Banque Populaire du Nord : fuyez !

La banque - On est partis sur un prêt travaux, ça ne devrait pas poser de problèmes. On fixe un rendez-vous pour les formalités.

La banque - Vous avez été opérée il y a presque 10 ans ? Il faudra compter un délais supplémentaire pour l'assurance.

La banque - Vous avez un dossier atypique (Ndlr : en ce moment, vous n'avez pas l'argent que vous voulez emprunter) mais ça devrait passer.

La banque - Le dossier est bloqué. Il nous faudra d'autres renseignements. La copie de l'acte notarié. On l'a déjà ? Ah... Alors une attestation comme quoi l'hypothèque de votre maison est possible.

La banque - L'attestation n'est pas valable. Il faudrait la refaire. La casden s'est portée caution ? Ah oui, c'est vrai. Ben alors on a toutes les pièces nécessaires...

La banque - Oui, on a pris du retard. Mais il y a encore 11 jours légaux à attendre.

La banque - Il faut prendre rendez-vous pour ouvrir vos comptes chez nous et basculer vos deux salaires.

La banque - Au fait, votre dossier n'est pas passé. Trop atypique. Il faut tout refaire avec un prêt relais. Comment ça, vous ne basculez plus tous vos comptes chez nous !?

La banque - Oui, on a déjà tout mais c'est un nouveau dossier. Il faut tout recommencer. Vous avez été opérée il y a presque 10 ans ? Il faudra compter un délais supplémentaire. Et les 11 jours légaux de réflexion.

La banque - On a un peu tardé mais il nous manque une pièce. C'est la faute de la collègue que vous avez rencontrée. Un mois pour s'en apercevoir ? Vous savez, quand le dossier est parti, on ne maîtrise plus.

La banque - Si si, votre dossier est prioritaire. On va limiter les dégâts. Là, il faut... au maximum 3 jours ouvrables pour le boucler, puis les 11 jours légaux... Comptez deux semaines.

La banque - Il y a beaucoup de dossiers en ce moment. Deux semaines ? Plutôt trois... Nous, quand c'est plus à l'agence, on ne sait pas. Et puis c'est les vacances...

CQFD ?

1) Cet article est en deçà de la réalité.
2) Si la banquière a un magnifique décolleté, c'est pas le mari qui choisit la banque. (même pas avec 11 jours de réflexion)
3) Si l'agence locale est particulièrement minable, ça n'a pas l'air mirobolant non plus dans les bureaux centraux.
4) Nos travaux s'achèvent, on n'a pas d'argent pour les payer. L'entreprise, la famille, les copains font ce que la banque ne fait pas. Nous aurons aussi des agios monstrueux à rembourser (ben, on fait pas un prêt pour rien...) Et nous devrons, si un jour la Banque Populaire du Nord arrive à finir les "formalités", rembourser tous les mois un quart de mon salaire à ces incompétents. Hourra.

lundi 15 juillet 2013

Fin d'une période

5 ans, 13 ans, 16 ans, 20 ans... de tissage de fils d'amitiés que nous venons de distendre, de sectionner.
Des toiles fines où des lieux et des visages s'entremêlent, des dentelles usées, des lainages ajourés par le temps. Des brins précieux déjà fermés dans des écrins, des fils chers, bruts, neufs, complexes, légers...

Nous laissons notre maison, nos écoles, mon asso, tant de canevas de vies, de routines, de petits accrocs, de bonheurs et tous leurs futurs impossibles.

Nous emportons dans nos cartons nos pelotes de souvenirs, chaudes et douces.

dimanche 2 juin 2013

Le début de la fin ?

Moi - Raz le bol de ranger et faire le ménage. Vivement qu'on l'ait vendue, cette maison !!!
Blandine - Tu te rends compte des conséquences ?
Moi - ... ?
Blandine - Depuis une semaine, papa va au boulot et maman se lève à l'aube pour briquer la maison, bosser toute la journée, s'occuper des gamins au retour et tout remettre en place derrière nous ...
A force de vivre dans le stéréotype, je vais devenir instit ! Par ta faute !

mercredi 22 mai 2013

On range

Philippe - Faut vider le congèl ! Ce soir, boulettes.
Blandine - Dans pas longtemps, on gratte le fond et on suce les glaçons.

samedi 11 mai 2013

Bientôt les allumettes

Robin - Je cherche la petite chaise verte. Tu sais où elle est ?
Moi - Vendue.
Robin - Laisse moi deviner. Les deux fauteuils marron ?
Moi - Vendus.
Robin - Je les aimais bien.
Moi - Dommage.


Blandine - J'ai fait un cauchemar, cette nuit.
Moi - Raconte ?
Blandine - J'ai rêvé que tu vendais mes baskets !
Moi - Quoi ?
Blandine - Et ben on n'avait plus d'argent. Alors on est allé dans un magasin du genre cashconverters, Et puis tu vendais mes baskets et mon tapis de stepmania. Un peu après, on y retournait parce qu'on pouvait les racheter. Pour le tapis, c'était possible, il était encore là. Mais c'était trop tard pour mes baskets.

Il semblerait que je les stresse, en ce moment...

mardi 30 avril 2013

Ouille

Parquet ciré 2 - Bao 0

dimanche 28 avril 2013

Aoutch

Parquet ciré 1 - Bao 0

lundi 11 mars 2013

Réponse en mars

Yeeeeeeeeeeeeeeeees !

Vive les joies du prêt relais, déménagement, travaux à distance...

lundi 10 décembre 2012

Commerçante dans l'âme...

Bao - Maman, est-ce que 100 euros, c'est beaucoup ?
Moi - Oui. Mais quand on fait des travaux qui coûtent chers, 100 euros, c'est pas suffisant.
Bao - J'ai une idée. Et si on vendait quelque chose qu'on n'aime pas et on ferait semblant que ça serait cher...

dimanche 9 décembre 2012

Réponse en mars

8 décembre

L'année prochaine, les enfants vivront peut-être leur première fête des lumières : mon dossier de mutation vient de partir pour trois mois d'aventures administratives. Hourra !
Croisez les doigts pour nous.

mardi 10 juillet 2012

Monologue

Blandine – Dans la nouvelle maison, on pourrait creuser une mare. Comme ça, on pourrait déménager les grenouilles.
Moi - ...
Blandine – T’as raison, c’est contraignant, les grenouilles. Si on les remplace par des chatons, pas besoin de creuser une mare !

jeudi 14 juin 2012

ID

Bao - J'ai une idée !
Moi - Oui ?
Bao - Et si on mangeait de la viande, à l'apéro ?
Moi - Hein ?
Bao - Ben oui, ça changerait des cacahouètes ou des chips.

Philippe - J'ai une idée !
Moi - Oui ?
Philippe - Tu sais, pour "la maison de dans un an dans le sud", si on n'a pas le droit de construire les bureaux des éditions, je SAIS comment on va faire.
Moi - ...
Philippe - Ça y est, tu t'inquiètes et j'ai même pas dit mon idée.
Moi - ... Dis...
Philippe - On achète un vieux bus. Et on le gare en travers, le long du portail. Je pourrais y mettre tous mes livres.
Blandine - A ouais !!! Et comme ça, je donnerais jamais mon adresse. Je dirais "j'habite au bus" et tout le monde saurait où.
Philippe - On pourrait le taguer, aussi.
Moi -...
Philippe - Un bus d'occase, on doit pouvoir trouver ça, non ?

Moi aussi, j'ai une idée. Plus d'idées pour aujourd'hui.

jeudi 1 mars 2012

Double bug

Philippe - Vous êtes sûr ?
L'architecte - Oui. Vous multipliez la surface avec le prix au mètre carré.
Nous - ...
Lui - Vous aviez prévu moins ?
Nous - ....
Lui - Rassurez-moi... La moitié ?
Nous - Presque.
Lui - Ah... Remarquez, la moitié, c'est déjà pas mal...
Moi - On doit pouvoir réduire ce chiffre, non ?
Lui - Oui. On peut enlever des mètres carrés. Et puis parfois, les clients mettent la main à la pâte.
Moi - Ça marche. On pourrait aussi ne pas mettre de cloisons.
Lui - ...
Moi - On mettrait des cartons de livres empilés.
Lui - ...

Philippe - On peut y arriver ?
Lui - ... Oui.

mercredi 29 février 2012

Angoisses de Ch'tis

Blandine - Quand on sera à Lyon, y a plein de mots que je ne pourrai pas dire. Ça va être difficile !
Moi - Comme ?
Blandine - Ben s'il drache, je dis "il drache". Personne va comprendre !
Moi - Sûr.
Blandine - Après, je vais apprendre les mots de Lyon. Et j'aurai une double culture.

mardi 28 février 2012

Legoland

Jeudi prochain, rencontre avec un architecte.

Philippe - Je veux des bureaux comme ceux-là.
Moi - Ouaouh !!!
Philippe - On dit à l'archi qu'on veut pareil mais en très petit. OK ?
Moi - D'acc.

Bueaux legos

Il va falloir trouver une agence qui a VRAIMENT besoin de boulot, pour travailler avec nous...