La main dans le sac

Après avoir rendu une visite au docteur puis au pharmacien, nous rentrons à la maison en poussette. Au passage piétons, j'attends sagement. Le froid traverse mon manteau, malgré toutes les épaisseurs d'habits. Il n'y a pas de voitures à l'horizon. Je vérifie que Bao ne regarde pas et je commets une entorse à la pédagogie : je traverse la route

Bao - Non maman ! Bonhomme il est rouge !
Moi - Oups... Euh... Heureusement que tu es là ! Tu as raison. Il faut m'aider, Bao, sinon je me trompe !
Bao - D'accord !

Au feu suivant, j'attends ostensiblement le bonhomme vert, toujours dans le froid.
Bao - Ça y est maman. C'est vert... C'est bien, maman.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet